Les choses qu’on a faites au collège et on sait toujours pas pourquoi….

#1  Demander à nos parents de nous déposer avant l’entrée du collège. 

Et oui. Parce que c’est la honte. Sachant évidemment que la honte était proportionnelle à la taille du véhicule ou à la vétusté de ce dernier. En gros nos parents auraient dû s’acheter un stunt pour avoir l’autorisation expresse de nous déposer devant le portail.  

#2  Refuser de prendre un parapluie

Pour une raison encore obscure, avoir un parapluie c’était aussi la honte. Alors qu’être mouillé, ça passait. 

Je n’ai à ce jour toujours pas trouver d’explication rationnelle à ce phénomène qui consistait à penser que ressembler à un chien mouillé (ou un âne chacun son animal) était bien plus « in » que de porter cette invention incroyable. 

Grosse pensée à nos parents qui ont tout fait pourtant, achetant même des parapluies neutres en tentant vainement le « oh c’est bon celui-là il est noir! ». 

#3  Dire non au sac aux roulettes

Selon leur degré de témérité, nos parents ont tous tenté de nous fourvoyer avec cet argument totalement obsolète « Au moins tu te feras pas mal au dos ». 

Alors qu’à 12 ans, la scoliose c’est un peu l’équivalent de la faim dans le monde pour les pays développés: un sujet dont tout le monde se fout. 

#4 Porter son sac à dos très bas ou très haut (selon la catégorie à laquelle on appartenait et de préférence un Eastpak) 

Stylistiquement parlant ce phénomène n’avait aucun sens. Médicalement encore moins. Mais pour cela voir n°3. 

#5 Mettre une chanson sur sa messagerie téléphonique

Attention ceci est un sujet délicat car cela nécessitait un travail d’orfèvre. Tout était dans la minutie du bouton play car évidemment on voulait mettre un morceau de chanson en particulier (quand t’étais trop vénère c’était Fuck d’Eamon It) et à cette époque lointaine Itunes n’existait pas encore. 

#6 Mettre un pseudo MSN ciblé « LuI C’eSt MoN Bb » « tro bonne journée avec MeS ViEs »

Le but était évidemment que la personne sache qu’elle est ciblée mais tout en laissant planer le doute. Oui l’ado aime le mystère. Et l’alternance des minuscules et majuscules… ben ça je sais toujours pas vous l’expliquer. 

#7 Avoir un skyblog 

En quelques mots: articles avec des fautes, commentaires anonymes qui créaient des embrouilles virtuelles dignes des plus grands gang des favelas et photos montages avec des chatons ou des flammes. 

#8 Devoir prendre un prénom anglais en classe d’anglais

Valérie devenait Shannon, Jérôme devenait Brian. Enfin c’était la folie. Bon j’avoue en vérité j’étais contente car je m’appelais Liz. Et je me croyais dans une série américaine. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s