Camarade, luttons!

Récemment, j’ai lu un article sur la « quarter life crisis » autrement dit pour ceux qui ne regardent pas leur série en VO non sous-titrée: 

La crise des 25 ans

En effet cette crise existe mais tout comme on ne laisse pas bébé dans un coin, je ne vous laisserai pas sans savoir comment aborder votre quart de siècle avec philosophie.  

Règle 1: Oubliez vos rêves de jeunesse (de toute manière vous êtes sur le déclin)

Rappelez vous comment, à 16 ans vous imaginiez votre vie à 25?

Vous vous disiez que vous seriez sûrement marié(e)/avec des enfants ou tout du moins que vous auriez voyagé, que vous auriez un travail absolument génial. Votre discours pour le César du Meilleur Espoir Féminin était surement déjà écrit (oh me faites pas croire que je suis à la seule à faire ça). 

Ca c’était la théorie, parce qu’en pratique vous atteignez les 25 ans et vous êtes en stage où l’on vous rabâche que vous n’avez pas assez d’expérience pour le poste (comment acquérir de l’expérience si on me donne pas de travail voilà la question que nos élus devraient se poser). 

Vous atteignez les 25 ans et vous vous venez de vous séparer. 

Vous vous dites que finalement les enfants avant 30 ans ce sera bien aussi (vous serez plus mature et puis normalement vous ne serez plus seul(e)s). 

Vous vous dites aussi que les vacances à Bali c’est surfait tout le monde y est allé alors que le Var ça c’est champêtre (en plus y a du tunning ce qui n’est pas négligeable).  En vérité, tout le monde le sait, vous n’avez pas de quoi vous payez plus. 

Oui car à 25 ans selon toute logique est arrivé quelque chose de fou dans votre vie: les impôts. Les impôts ce sont ces personnes que vos parents n’aimaient pas trop et vous vous plaisiez à leur répéter quand vous étiez jeunes et innocents qu' »attends mais c’est normal Maman c’est la solidarité« . Ouais ben la solidarité quand elle vous demande 1500 euros vous préfèreriez qu’elle se casse une jambe

Bref il faut savoir passer outre ce décalage et dites vous, que même si en plus de tout ça vous n’avez plus droit aux tarifs 12-25 de la SNCF, et ben… ben… ben je trouve rien de positif en fait. 

AH SI! A 25 ans normalement vous vous êtes trouvés capillairement parlant (exception faite de tout ces hommes qui se sont dit « tiens moi ici la coupe Bruno Mars ou la coupe Zlatan m’irait bien« . Non c’est une erreur. Surtout que vous n’avez pas leur salaire.)

Règle n°2: Renoncer au mot mademoiselle

La crise vient également du fait qu’on ne vous appelle plus mademoiselle ou jeune fille dans la rue mais madame, MADAME, MADAME QUOI! 

La première fois qu’un ado, après m’avoir bousculé dans la rue m’a appelé Madame j’ai repensé très fort à cette phrase du non moins vieux Franck Dubosc  » Fais iech je suis pas un ieuv » et puis j’ai pleuré. 

Surtout que le seul truc sympa quand on t’appelle Madame normalement c’est que t’es mariée. Alors si en plus tu ne l’es pas c’est très délicat. 

PS: A toi qui a crée une loi pour supprimer le terme Mademoiselle des formulaires? Qui es tu? Quelle femme t’a fait souffrir à ce point? 

Règle n°3: Tenter de s’habiller jeune 

A 25 ans tu es censée commencer un travail (ou un stage cf. règle 1). 

Si tel est le cas tu vas découvrir la joie de t’habiller de manière sérieuse et réglementée. C’est là que tu comprends enfin le style de tes parents (ce qui est quelque part rassurant car toute personne normalement constituée ne pouvait pas apprécier de son plein gré de porter quotidiennement des chemises si (et surtout de les repasser)?). 

Alors évidemment tu vas faire des tentatives comme tout le monde en t’achetant des Stan mais tu finiras avec des Geox comme tout le monde. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s